JLB PHOTOS ..... DUNKERQUE 1940

in english

Leffrinckoucke

Le fort des dunes

En 1874, Le général Séré DE RIVIERES qui dirigeait les services du génie civil était maître d'oeuvre de la construction de réseau de fortifications. Un seul fort terrestre de type Séré de Rivières fut construit sur le littoral, LE FORT DES DUNES qui devait devenir l'une des pièces maitresse de la stratégie de défense du territoire.
On choisit le goulet de Bray-Dunes formé du cordon dunaire et de polders primitifs, possédant un canal, deux routes et une voie ferrée venant de la frontière belge pour édifier un fort. Le secteur dunaire permettait d'incorporer au paysage un ouvrage fortifié. Qui pourrait se douter que le mont de sable à la sortie de Leffrinckoucke abrite un fort de douze hectares réalisé avec plus de 40 000 000 briques faites sur place? .
Le décret du 1er octobre 1877 du ministère de la guerre spécifiait que le fort devait posséder une batterie de marine annexe. Par ailleurs, les terrains sur lesquels devait être bâti le fort appartenaient à la compagnie des chemins de fer de Dunkerque et à Gaspart Malo. ils ont été expropriés par le tribunal civil de Dunkerque en décembre 1877. La superficie totale du fort et des glacis représentait 12ha 74a 62ca.
Ce fut M Louchart de Paris qui fit les travaux de septembre 1878 à fin 1880.
Le fort est enseveli sous 4 à 6 mètres de sable. le fort était chargé d'assurer la défense de terrains immergés le long du littoral après la réalisation des inondations stratégiques dans la plaine maritime. Il reçut le 1er régiment d'artilleurs à pieds, le 110ème régiment d'infanterie et des territoriaux.
L'évolution du front lors de la première guerre mondiale fit qu'il ne servit que d'abris à la population et de réserve.
En 1940, il devint le poste de commandement de la 12ème division d'infanterie motorisé sous les ordres du général Janssen qui protégeait le flanc Est des plages du rembarquement. Les 2 & 3 juin le fort fut fortement bombardé par l'aviation et l'artillerie allemande et subit d'importants dégâts, une centaine de soldats y perdirent la vie dont le général Janssen, tué le 2 juin dans la cour du pavillon des cadres. Ce dernier fut inhumé dans le cimetière au pied des glacis du fort.
COLLECTION FORT DES DUNES

Entrée du fort le 2 juin 1940 (collection Fort des Dunes)

Les allemands occupèrent ensuite le fort et le remirent en état. Rendu à nouveau opérationnel, ils l'intégrèrent dans leur dispositif du mur de l'Atlantique sous le nom de Dalhie et il devint une annexe de la batterie de Zuydcoote. Le casernement servit d'intendance et de cantonnement pour l'artillerie de la marine allemande qui transforma la poudrière en salle de spectacle.
Le 6 septembre 1944, 7 résistants furent fusillés dans le fossé près de la caponnière Nord. A la fin de la guerre, on y maintint prisonniers des soldats allemands sous la garde du 33ème régiment d'infanterie.

(7 résistants + 1 abattu à la batterie de côte le 5 septembre 1944, lors d'une tentative d'évasion)

Après la guerre, le fort fut remis aux douanes. Depuis sa construction, c'était la première fois qu'il perdit sa vocation militaire. En 1955, l'armée francaise repris possession des lieux et il devint innocupé pendant une vingtaine d'années. En 1978, les cadres de réserve et les membres de la société "La Jean Bart" entreprirent de préserver le fort et de le restaurer sous l'impulsion du colonel de réserve honoraire Jean Caenen.

Puis le ministère de la défense céda le terrain de manoeuvre au conservatoire du littoral. La ville de Leffrinckoucke, consciente de préserver un tel patrimoine l'acheta en septembre 1998.


L'aménagement intérieur

Le casernement se divise en trois parties construites chacune autour d'une cour et reliées entre elles par des voutés. Le Fort des Dunes pouvait accueillir 13 officiers, 22 sous-officiers et 416 soldats. La caserne se composait de huit chambres de 80m2 et de trois autres de 40m2. Au sud, il y avait le bâtiment des cadres et au nord les bâtiments de services.
Il était équipé de sanitaires, latrine, mais aussi d'un abattoir, d'un garde-manger, d'une cuisine, d'une boulangerie, d'un four d'une capacité de 200 rations, d'un puit et d'une citerne souterraine de 405m3, d'une écurie,...
Sous le massif central se trouvait le magasin d'artillerie et une poudrière d'une capacité de 70 tonnes qui comportait une double maçonnerie limitant ainsi les effets d'une éventuelle explosion.

conception JLBPHOTOS

1:L'entrée perçée par une bombe 2:Le bâtiment des troupes et la cour centrale 3:L'infirmerie où une bombe a effondrée le plafond 4:les entrées de l'abattoir,de la réserve et de la cuisine / les lavabos 5: la cour nord avec la boulangerie 6: le blockaus où un couple d'habitants a laissé sa marque
7:la poudrière transformée en salle de théatre par les allemands 8:rue des remparts avec l'entrée de la caponnière simple 9:rue des rempart avec un abri de traverse transformé en prison 10:rue des rempart vers l'accès de la caponnière double 11:la caponnière double 12:sortie de la caponnière double sur le chemin de ceinture
13:tranchées réalisées par les allemands 14:le bâtiment des cadres 15:cuisine et salle du bâtiment des cadres 16:vues du haut du bâtiment des troupes 17:passage bombardé entre les cours centrale et sud 18:sortie vers le poste de garde


Nouveauté 2006


reproduction d'un canon de Bange par le colonel Caenen



Des visites guidées du Fort sont organisées en été le samedi à 14H15 et 15H15

- en juillet, à partir du deuxième week-end

- en août, jusqu'à l'avant-dernier week-end


clic pour agrandir

Exemple d'exposition temporaire au Fort des Dunes, l'occasion d'avoir en plus un aperçu des locaux gratuitement.



Sur documentation fournie par l'office de tourisme de Leffrinckoucke et l'association Fort des Dunes.

Remerciements

à M Weisbecker, maire de Leffrinckoucke pour l'autorisation des prises de vues à l'intérieur du Fort pour la diffusion sur ce site

à MM Jean Caenen et Olivier Vermesch pour l'accueil, les visites guidées et l'accord de diffusion de la photo de leur collection.



Retour page accueil Opération Dynamo




Copyright ©JLB PHOTOS